Social commerce le futur du e-commerce

L’arrivée des réseaux sociaux a été, nous le savons, un véritable chamboulement dans notre façon de communiquer, de nous exprimer, mais aussi dans notre manière d’acheter. Aujourd’hui plus que jamais, les entreprises utilisent ce canal marketing, l’un des plus populaires, pour accroître leur notoriété et leur visibilité en touchant une large audience. Les réseaux sociaux sont devenus de véritables outils de prospection, de fidélisation et d’engagement, mais aussi d’acquisition. Les plateformes sociales offrent une alternative supplémentaire aux marques en développant des fonctionnalités qui sont accessibles dans le monde entier, comme la mise en place de boutiques ou le paiement intégré. En 2021, nous ne parlerons plus seulement de e-commerce, mais aussi de social commerce. 

Qu’est-ce que le social commerce ?

Le social commerce, c’est la rencontre entre le e-commerce et les réseaux sociaux. Aujourd’hui, le e-commerce évolue en social commerce, un phénomène dans lequel les réseaux sociaux ont encore plus d’influence sur leurs utilisateurs, notamment sur les décisions d’achat.

Le social commerce en France

Depuis quelque temps, les plateformes sociales développent des outils qui permettent à leurs utilisateurs d’effectuer des achats sans avoir à sortir de leur plateforme. Si elles accélèrent leur évolution en matière de social commerce, c’est parce que les utilisateurs sont en demande, plus particulièrement les 18-34ans qui sont au cœur des stratégies des marques.

Selon une étude de YouGov réalisée en novembre 2020 sur le Social Shopping, 31% des français ont déjà achetés sur un réseau social, parmi ces acheteurs, 38% correspondent à la tranche des 18-34 ans. Les principales raisons qui les poussent à l’achat sont : la parution d’une offre promotionnelle (39%), la non-commercialisation du produit sur d’autres sites (25%), ou encore un processus d’achat simple et rapide (24%). Les réseaux sociaux via lesquels les Français ont déjà réalisé des achats sont : Facebook (76%), Instagram (23%, dont 37% chez les 18-34ans) et Snapchat (11%). Cependant, bien qu’ils soient nombreux à être prêts à conclure un achat via ce nouveau canal, 86% d’entre eux, dont 79% des 18-34 ans, et 95% des plus de 55 ans, sont méfiants à l’égard des publicités ou des placements de produits sur les réseaux sociaux.

WeChat, pionnier en la matière

Fondée par Tencent en 2011, l’application chinoise compte aujourd’hui plus de 1,2 milliard d’utilisateurs actifs par mois. Plus qu’une simple messagerie instantanée, WeChat offre à ses utilisateurs de nombreuses fonctionnalités et services : sa propre solution de paiement, et l’intégration de services tiers via des mini-programmes. Les mini-programmes sont des sous-applications auxquelles les utilisateurs peuvent accéder et utiliser sans quitter l’application WeChat. En décembre 2020, WeChat réunissait plus de 2,3 millions de mini-programmes. Ils peuvent être utilisés pour parler à ses proches, commander un taxi, réserver des places de cinéma, commander de la nourriture, localiser des vélos et les déverrouiller à distance, ou encore payer ses amendes… WeChat a été le premier a placé le e-commerce au cœur de sa stratégie, en changeant le comportement de ses utilisateurs, et les poussant ainsi à la dépense.

Facebook shops, une nouvelle expérience d’achat en ligne

Lancée en mai 2020, la nouvelle fonctionnalité Facebook Shops offre une expérience de vente unique. Elle permet aux commerçants de créer gratuitement des boutiques en ligne personnalisables sur Facebook et Instagram pour vendre leurs produits. Une nouvelle fonctionnalité pour inciter les personnes à effectuer des achats, mais aussi pour faciliter la vente et les achats en ligne. Les entreprises ont ainsi la possibilité de communiquer avec leurs clients via toutes les applications détenues par Mark Zuckerberg : Instagram Direct, Messenger ou WhatsApp. Avec Facebook Pay, sa solution de paiement intégré qui permet d’effectuer des paiements à travers toutes les applications du groupe, Facebook aspire à devenir LA plateforme sociale de commerce en ligne.

TikTok et Shopify, un partenariat mondial

En octobre dernier, le géant chinois a annoncé son partenariat avec Shopify. En 2021, la plateforme de commerce électronique permettra aux commerçants de booster leurs ventes en touchant plus facilement les utilisateurs de la plateforme, notamment grâce aux fonctionnalités que propose TikTok For Business Ads Manager. En 2020, TikTok est devenue l’application la plus téléchargée dans le monde avec 850 millions de téléchargements. De plus, entre le 13 mars et le 24 avril 2020, la création de boutiques en ligne via Shopify a augmenté de 62% par rapport aux six semaines précédentes. En France, Shopify a connu une augmentation de 82% de création de boutiques sur le mois d’avril 2020 par rapport au mois de mars 2020. Les commerçants ne devraient pas rester insensibles face à ce nouveau partenariat, et TikTok l’a bien compris en s’alliant à Shopify.

Bien que la tendance se soit inversée ces dernières années, ils sont encore nombreux à hésiter à conclure leur achat via les plateformes sociales. Mais aujourd’hui, les réseaux sociaux gagnent de plus en plus en maturité et deviennent des options sérieuses pour les entreprises. Ils jouent un rôle de plus en plus important auprès des utilisateurs. Avec l’évolution permanente de ces derniers et l’optimisation des ventes en ligne, le social commerce va s’imposer comme un incontournable.