Social media : les tendances en 2022

Nouvelle année, nouvelles tendances ! En 2022, de nombreux changements vont s’opérer dans le monde des médias sociaux. Si certaines tendances vont perdurer comme l’utilisation du podcast ou encore du live vidéo, d’autres vont assoir leur domination et chambouler la communication entre les marques et les consommateurs. Social selling, TikTok, marketing d’influence… découvrez les nouvelles tendances social media pour l’année 2022 !

1. TikTok poursuit son ascension fulgurante

En 2020, l’entreprise chinoise lançait un partenariat avec Shopify, une fonctionnalité qui au départ, permettait aux E-commerçants de la plateforme de shopping, de piloter des campagnes marketing pour doper leurs ventes via TikTok For Business (plateforme de solution marketing). Quelques mois plus tard, en août 2021, TikTok et Shopify ont renforcé leur partenariat en proposant pour les E-commerçants TikTok Shopping. Cette nouvelle solution permet au E-commerçants d’ajouter un onglet   « Shopping » à leur profil, qui extrait les produits de leur catalogue Shopify. Un bon moyen de promouvoir et vendre des produits directement sur le réseau social, en gardant l’utilisateur sur la plateforme. 
Une autre nouveauté chez TikTok (USA) : #TikTokResumes. Répondre à une offre d’emploi directement en vidéo plutôt qu’avec un CV ? Dans un contexte de pénurie de main d’œuvre aux États-Unis, la société chinoise a mis en place un programme du 1er au 31 juillet 2021 pour tenter de recruter auprès de la « génération Z ». #TikTokResumes a permis à de nombreux utilisateurs de postuler à des offres d’emplois au sein de grandes entreprises partenaires du programme (Chipotle, Target, Shopify…), en créant des vidéos originales qui mettent en avant leurs expériences et leurs compétences !
Avec #TikTokResumes, TikTok cherche ici à se développer via un nouveau canal de recrutement et de découverte d’emplois.

2. Le Social Selling, toujours plus fort

Le social selling est une démarche qui consiste à utiliser les réseaux sociaux pour prospecter et vendre. C’est aussi un canal supplémentaire pour simplifier le parcours client ou augmenter son taux de conversion.

Selon Hubspot et Talkwalker, « les marques doivent réévaluer les parcours d’achat qu’elles proposent et envisager de tirer parti des opportunités de Social Selling avec des publications sur Instagram, des Reels, des Stories, etc. » En effet, les plateformes sociales se tournent de plus en plus vers le E-commerce et le social selling. C’est notamment le cas avec Instagram et sa fonctionnalité shopping lancée en France en 2018. D’après les statistiques d’Instagram, 70% des amateurs de shopping consultent le réseau social pour découvrir les produits, et 130 millions de comptes Instagram appuient sur une publication d’achat pour en savoir plus sur des produits.

Pour rendre l’expérience d’achat plus fluide et avec encore moins d’étapes, Instagram prévoit une fonctionnalité de paiement intégrée pour que les utilisateurs n’aient pas à quitter l’application pour payer. Cette solution est testée depuis 2019 aux États-Unis et avec certaines marques uniquement (Adidas, Balmain, Burberry…). À terme, son développement devrait être international.
2022 verra le développement du social selling, avec une exploitation accrue de la photo et de la vidéo pour créer une expérience d’achat interactive, afin de renforcer les liens avec sa clientèle et les fans de shopping.

3. L’arrivée à maturité du marketing d’influence

Le marketing d’influence est une stratégie marketing qui permet à une entreprise de faire la promotion de son produit ou service en s’appuyant sur la notoriété d’influenceurs, personnalités ou encore leaders d’opinion, afin qu’ils partagent des contenus de la marque à leur communauté.
Selon Influence marketing hub, le marché du marketing d’influence pèserait 13,8 milliards de dollars en 2021 contre 1,7 milliards en 2016 et 9,7 milliards en 2020. Malgré l’apparition de la Covid-19, le marketing d’influence a bien évolué. Aujourd’hui, nous passons encore plus de temps en ligne qu’auparavant, c’est pourquoi de nombreuses entreprises ont dû opérer une transformation digitale pour rester visible sur les plateformes sociales !
Certaines ont notamment fait appel à des « influenceurs », des stars du web ou des réseaux sociaux qui aident les marques dans leurs campagnes d’influence pour acquérir des nouveaux prospects, améliorer leur visibilité ou booster leurs ventes. Avec la pandémie, les influenceurs ont gagné encore plus de valeur sur les réseaux sociaux, et les marques l’ont bien compris en collaborant avec eux, car elles ont ici la certitude d’atteindre des consommateurs parfois inaccessibles pour elles.
 

4. Le contenu audio, une tendance à surveiller

Bien que les réseaux sociaux étaient déjà bien implantés dans notre quotidien, l’arrivée de la pandémie a augmenté considérablement son utilisation aux quatre coins du monde. 

2020 a été l’année du contenu audio avec notamment l’arrivée de l’application Clubhouse, une application basée sur l’audio et l’exclusivité. L’application permet aux utilisateurs de créer et participer à des conversations en fonction de leurs centres d’intérêts. Idem du côté de Twitter avec le lancement de Spaces en décembre 2020, un système de chat audio en groupe qui permet d’avoir une conversation audio avec d’autres utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêt communs. 
Contrairement à la vidéo, l’audio est ici beaucoup plus interactif et moins contraignant. Pour construire une communauté encore plus solide, les marques devront ajouter ce format dans leur stratégie digitale. Les contenus audios leur permettraient ainsi de proposer des rendez-vous interactifs.

5. Métavers et réalité virtuelle

Métavers, métaverse… vous avez certainement entendu ces mots depuis quelques semaines, que ce soit dans les médias, sur les réseaux sociaux ou même autour de vous. Mis en lumière par Mark Zuckerberg lors de l’annonce du changement de nom du groupe Facebook pour Meta, le métavers est un univers virtuel fictif, en ligne et immersif. Un peu comme une réalité augmentée, il vous permettra demain d’aller dans un bar virtuel avec vos amis tout en restant chez vous, ou bien de faire une réunion avec vos équipes depuis votre salon. Quand la réalité virtuelle permet d’explorer des nouveaux univers et partager des expériences avec ses proches, la réalité augmentée, elle, permet d’améliorer les expériences partagées grâce à des effets virtuels comme l’ajout de photos et vidéos sur l’écran, ou encore de filtres.