3 astuces simples pour améliorer son SEO

Au-delà du contenu pertinent et unique que vous pouvez offrir à votre audience, il existe des bonnes pratiques à appliquer lors de la rédaction d’articles pour améliorer son référencement naturel (SEO). Ces 3 conseils vous aideront à mieux vous positionner sur les moteurs de recherche, mais aussi, à améliorer la qualité de vos articles et de vos pages web.

1. Mettre en place une stratégie de mots-clés​

Lorsque vous allez sur un moteur de recherche, quelle est la première chose que vous tapez ? Un mot-clé ! En 2021, il y avait en moyenne 80 000 requêtes chaque seconde sur le moteur de recherche Google, soit 6,9 milliards par jour ! Dans une stratégie de référencement, qu’elle soit naturelle ou même payante (SEA), la recherche de mots-clés est la phase la plus importante du référencement d’un site web, car c’est ce qui va permettre de vous positionner correctement dans les résultats de recherche. Pour ce faire, il est indispensable de préparer en amont une liste qui va répertorier l’ensemble des requêtes qui pourraient être demandées par votre audience cible pour atterrir sur votre site. Mettez-vous donc à la place d’un internaute et demandez-vous quels mots-clés vous pourrez taper pour rechercher un de vos produits ou services. Aussi, pour avoir des chances de figurer dans les premiers résultats, positionnez-vous sur des mots-clés pertinents et à faible concurrence.

Il existe de nombreux outils de générateurs de mots-clés pour trouver les mots et expressions les plus pertinents sur les moteurs de recherche tels que Keyword Planner, l’outil de planification de mots-clés de Google qui vous indique la fréquence à laquelle certains mots font l’objet d’une recherche. Cela peut vous aider à restreindre votre liste de mots-clés en ne gardant que ceux qui vous intéressent vraiment. Un autre outil très apprécié des marketeurs, SEMrush, qui vous fournit toutes les informations nécessaires pour évaluer la valeur d’un mot-clé. Et enfin Yooda, un puissant générateur qui permet de créer des listes de mots-clés en illimité à intégrer dans des contenus, à partir d’un simple mot suggéré.

Une fois les mots-clés de votre secteur d’activité identifiés, choisissez ceux sur lesquels vous serez positionnés. Enfin, trouver les bons mots-clés n’est que la première étape de votre stratégie. Il vous faudra ensuite les intégrer aux bons endroits sur votre site web, pour être bien placé dans les résultats de recherche (Google, Bing etc).

2. Faire du netlinking

Le netlinking (=linking externe) est une technique qui consiste à augmenter le nombre de liens hypertextes ou backlinks (=liens entrants) qui pointent vers un site Internet, afin d’améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche. En effet, avoir recours à cette technique offre plusieurs avantages :

– Augmentation du trafic de votre site web :

grâce au netlinking, vous augmentez considérablement le trafic vers votre site internet. Pour accroître le trafic de votre site, n’hésitez pas à solliciter des partenaires qui pourront faire la publicité de votre entreprise à travers leurs pages web. Pour ce faire, il faudra simplement leur donner le lien de la page sur laquelle vous souhaitez avoir des visites (des liens UTM si possible afin de tracker les visiteurs), et qu’ils intégreront dans un de leurs articles sous un mot-clé (aussi appelé « ancre ») en rapport avec votre page.

– Développement de votre positionnement sur les moteurs de recherche :

plus votre site possède des liens de qualité, plus vous serez bien positionner sur les moteurs de recherche. Si en prime les liens proviennent de sites fiables avec un intérêt pour votre audience cible, Google appréciera.

– Fluidifier la navigation à l’intérieur de votre site :

avec le maillage interne, qui désigne le mode d’organisation des liens internes à un site web, vous pouvez donc relier deux pages de votre site internet entre elles, de façon à orienter plus facilement les internautes vers des pages connexes, en vue de leur apporter des informations complémentaires.

3. Améliorer le temps de chargement de votre site

Qui se souvient des premières pages web et du temps de chargement qui n’en finissait plus au début des années 2000 ? Oui cela prenait une éternité ! Aujourd’hui, les internautes ne veulent plus patienter autant de temps devant une page pour avoir du contenu. Un site qui met du temps à charger, c’est la certitude de voir un taux de rebond élevé dans ses statistiques. De plus, depuis quelques années, Google pénalise les sites dont le temps de chargement est trop élevé.
En 2018, le numéro 1 des moteurs de recherche est même passé en mobile first index, c’est-à-dire que c’est la version mobile d’un site web qui est analysée et indexée en priorité par les robots de Google et non plus la version desktop ! Alors comment améliorer le temps de chargement de votre site ? Pour commencer, vous pouvez faire quelque chose de très simple pour réduire le poids de vos pages et par conséquent le temps de chargement : réduire le poids des éléments considérés comme “lourds” tels que les photos, les vidéos ou encore les infographies.

Si mettre en place une stratégie de mots-clés peut s’avérer complexe, vous pouvez tout de même améliorer votre référencement par des étapes simples.