Les 10 erreurs à ne pas commettre quand vous écrivez un article

La rédaction d’un article exige d’abord d’avoir un bon sujet. Mais on ne s’improvise pas rédacteur ! Voici les 10 erreurs à ne pas commettre dans la rédaction de votre article.

1.Vouloir tout dire

Ecrire c’est choisir. Du coup, quand vous vous lancez dans la rédaction d’un article, choisissez votre angle, c’est-à-dire l’idée principale que vous souhaitez développer. Et tenez-vous en à cette idée. Si un sujet connexe mérite quelques lignes voire un paragraphe, il est préférable de rédiger un autre article. Vous profiterez alors de deux occasions d’être vus/lus et avez intérêt à relier les deux articles par un lien hypertexte.

2. Jargonner

C’est une règle de base de la rédaction : on écrit pour être lu. Et pas uniquement par les spécialistes de la spécialité. Même s’il vous semble opportun d’étaler votre savoir et vos références, n’oubliez pas que votre article sera partagé et qu’il sera lu par des personnes éloignées de votre premier cercle. Si vous jargonnez, vous allez perdre une partie de votre audience. La vulgarisation doit donc être privilégiée.

3. Faire trop long
On a souvent envie de trop en dire. Parce que l’on est passionné par son sujet, que l’on veut placer de nombreux exemples ou citations… Mais à trop vouloir en dire, on perd son lecteur avant la fin de l’article. Voire même avant la lecture : un texte trop long rebute de nombreux lecteurs. Un bon article peut s’écrire en deux feuillets (voire un seul), c’est-à-dire en 3000 signes. Au-delà, il faut avoir un sujet très intéressant, une bonne plume, travailler ses relances…
On peut aussi décider d’écrire de longs articles pour plaire à Google, mais c’est une autre approche.

4. Négliger l’importance de votre titre
Sans titre accrocheur, pas de lecteur. Votre titre doit avant tout donner envie d’en découvrir plus. Il faut trouver le bon équilibre en l’information (sans tomber dans le titre trop descriptif et potentiellement ennuyeux) et l’accroche (sans tomber dans le racolage). Pour en savoir plus, lire notre article « les règles d’or d’un bon titre »

5. Ne pas citer ses sources
Adeptes du copier-coller, prenez- garde ! Même sur internet, le droit de la propriété intellectuelle s’applique. Il est interdit de reprendre à son compte les propos d’un autre auteur. Bon évidemment, reprendre une phrase ou quelques extraits ne vous exposent pas au tribunal, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas citer ses sources. C’est plus correct pour la personne qui vous lit et surtout pour celui ou celle dont vous vous inspirez.

6. Ne pas vérifier l’orthographe
Certes, de plus en plus de Français sont fâchés avec l’orthographe. Mais comment passer pour un professionnel si vous truffez vos textes de coquilles ? Si vous avez peur de laisser passer des fautes, faîtes relire votre article par une autre personne et surtout ne vous contentez pas du correcteur orthographique !

7. Faire relire par beaucoup de monde
Demandez leur avis à 10 personnes différentes et vous aurez… 10 avis différents ! SI vous souhaitez vraiment profiter de l’avis d’un tiers, limitez-vous à une ou deux personnes. Mais n’oubliez pas que c’est votre article ! C’est donc à vous de décider ce qui doit être corrigé, supprimé ou ajouté.

8. Ne pas optimiser votre contenu
Pour être lu, il faut d’abord avoir un sujet intéressant, soigner son style… Mais il ne faut pas oublier que sur le web, pour sortir du lot, il faut être repéré par l’algorithme de Google. S’il est essentiel d’écrire d’abord pour vos lecteurs, ne négligez pas pour autant les moteurs de recherche. Pour optimiser votre article, soignez votre titre, vos balises, vos liens, vos ancres… Vous ne comprenez rien à ce vocabulaire ? Ok, on vous explique tout dans cet article.

9. Négliger la publication
Vous avez passé du temps à choisir un sujet, trouver l’inspiration, rédiger un article… Vous pensez que l’essentiel du travail est fait et vous négligez l’étape suivante, la publication. Grave erreur ! Même si votre contenu est intéressant, il faut le rendre visible en publiant sur le bon réseau social, au bon moment, avec les bons mots-clés… Mais ça, ce sera l’objet d’un autre article.

10. Raccrocher les gants
Rédiger un article prend du temps. On y met souvent beaucoup de cœur et si les vues ne décollent pas on est légitimement déçu. Ne vous découragez pas pour autant ! C’est à force de publier des articles, sur la durée, que vous gagnerez de l’audience. Le premier pas n’est jamais le plus facile. Vous démarrez quand ?